Site de l'académie de Versailles

Accueil > Disciplines > Allemand > Apprendre l’allemand au collège MLK (mis à jour le 19 juin 2017)

Apprendre l’allemand au collège MLK (mis à jour le 19 juin 2017)

lundi 19 juin 2017 par K. Goldmann

Pourquoi apprendre l’allemand ?

S’il est vrai que l’anglais est devenu une nécessité incontournable et doit être maîtrisé par tous, l’allemand constitue un atout incontestable et un tremplin pour la vie professionnelle. L’allemand, première langue européenne de loin, est la langue maternelle de plus de 100 millions d’Européens, soit un Européen sur cinq. Les Allemands sont de grands fans de la France. Environ 13 millions de touristes allemands dépensent plus de 3,3 milliards d’euros chaque année dans notre pays. L’Allemagne est depuis très longtemps le premier partenaire économique de la France, loin devant tous les autres pays. L’Allemagne est actuellement toujours la plus grande économie en Europe avec le taux de chômage le plus bas. Une offre d’emploi de cadre sur sept en France demande une connaissance de l’allemand et ceux qui le maîtrisent suffisamment pour le mettre en avant sur leur CV sont très rares.

L’Allemagne et les autres pays germanophones, comme l’Autriche et la Suisse, sont très agréables à visiter et ont de nombreuses richesses culturelles et touristiques à vous offrir. Les grandes villes allemandes sont très vertes et vous offrent de vraies espaces de détente entre deux visites. Tous les pays germanophones ont de très bonnes spécialités culinaires à vous faire découvrir.

Bref, il n’y a que de bonnes raisons d’apprendre l’allemand.
Vous pourrez voir la réalisation vidéo pour la promotion de l’allemand des élèves volontaires de 3°LV1 à la fin de cet article.

Pourquoi apprendre l’allemand au collège Martin Luther King ?

Les langues vivantes font partie des axes prioritaires de notre projet d’établissement. L’allemand y contribue et n’est pas le parent pauvre de notre collège. L’équipe enseignante est composée de deux enseignantes titulaires et en général complété par un troisième collègue. Un élève n’aura donc pas le même et unique professeur d’allemand pendant toutes ces années de collège, comme hélas souvent dans d’autres collèges.

Les projets de mobilité et autres sont nombreux. Au collège MLK, nous n’apprenons pas qu’à l’intérieur de nos salles de classes. Tous les germanistes se verront proposés au moins deux mobilités pendant leur parcours au collège.

L’allemand LV1 à partir de la 6°

Les élèves de la classe bilangue apprennent l’allemand dès la 6° en même temps que l’anglais, à horaire égal, à savoir 3h d’allemand et 3h d’anglais. Ils n’apprendront pas d’autre langue vivante au collège.
- Pour en savoir plus sur la classe bilangue

Tous les élèves de la section SIA (section internationale anglophone) apprennent l’allemand LV1 à partir de la 6°. Ils prendront en 5° l’espagnol LV2.
La SIA se poursuit après la 3° dans le lycée voisin, le LFA (lycée franco-allemand).

L’allemand LV2 à partir de la 5°

En fin de 6°, les élèves qui ont commencé avec la LV1 anglais devront choisir une LV2, l’allemand ou l’espagnol.
L’allemand peut être appris comme LV2 à partir de la 5° avec un horaire de 2h30 par semaine ce qui correspond aux nouveaux horaires depuis le réforme du collège en 2016.
Les LV2 participeront à un échange de classe en 4°.

Situation particulière des élèves de SIB qui intègrent la section en cours de cursus

Il arrive très régulièrement que des élèves intègrent la section internationale après l’année de 6°. Ces élèves doivent donc suivre le cours d’allemand LV1 même s’ils n’ont jamais fait de l’allemand auparavant. Nous avons l’habitude de gérer ces arrivées. Les élèves travaillent dès le départ avec le groupe mais les contenus de cours seront adaptés et allégés pour eux. En classe, un bon élève jouera à tour de rôle le "tuteur" de l’élève pour l’aider à comprendre et à faire les activités. Les évaluations sont adaptées en contenu et les élèves sont notés avec un barème spécifique.
Un élève qui apprend régulièrement ses leçons et qui fait tout simplement le travail donné par le professeur n’aura aucun mal à s’intégrer. Pour les arrivées en 5° et 4°, le niveau des autres élèves reste rattrapable avec un petit plus de travail.
L’expérience montre que cela se passe très bien dans la majorité des cas.

Projets de mobilité : voyages et échanges

Nous proposons aux élèves différentes occasion de mobilité pendant leur scolarité au collège. Tout germaniste, qu’il soit LV1 en bilangue ou SIA ou alors LV2, est sûr d’avoir au moins deux mobilités pendant ses années de collège.

  • Canterbury - 2 jours en 6° pour la 6°bilangue
  • Trèves - marché de Noël - 2 jours en 5° pour tous les germanistes LV1 et LV2
  • Bad Schwalbach - un échange de classe - 2 x 9 jours (accueil et départ) en 4° pour les 4° bilangue et les LV2
  • Programme Brigitte Sauzay, échange individuel de 2 ou 3 mois - pour les élèves les plus motivés des 4°LV1, donc bilangue et SIB.
  • Voyage à Berlin, une semaine en 3° pour les germanistes SIB, inscription dès le début de la classe de 4°.
  • Programme Voltaire, échange individuel de 6 mois (sélection nationale) pour les meilleurs élèves de 3° des LV1, soit les bilangues ou les SIB.

Et après le collège ?

Les élèves qui souhaitent poursuivre dans un cursus très axé sur les langues ont la possibilité de présenter le concours d’entrée du lycée franco-allemand de Buc et passer le bac franco-allemand.

Des dispositifs dits « AbiBac » existent aussi dans l’académie mais ne sont pas forcément à proximité.

L’université franco-allemande propose de très nombreux cursus bilingues ou trilingues dans toutes les filières. Les étudiants naviguent entre deux ou trois pays pendant leur cursus. Ils auront des doubles voire triples diplômes qui leur ouvrent un vaste champ de possibilités.

Tous les lycées versaillais sont bien sûr accessibles. Selon l’offre du lycée, il sera possible de poursuivre dans le cursus bilangue ou non. Si le lycée ne propose pas de dispositif bilangue, l’élève choisira librement sa LV1 et sa LV2. Ce choix ne l’engage pas pour le bac où il pourra rechanger s’il le souhaite.
Certains lycées versaillais proposent pour l’instant encore des sections européennes.

Vidéo "J’aime l’allemand" réalisée par des élèves volontaires de 305

Scénario, tournage et montage sont entièrement réalisés par les élèves.


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Martin Luther King - Buc (académie de Versailles)
Directeur de publication : M. Gilles Dalet