Collège Martin Luther King - Buc
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Disciplines > Allemand > informations pour germanistes > Certification pour attester le niveau B1 pour les élèves germanistes de (...)

Certification pour attester le niveau B1 pour les élèves germanistes de 3°

jeudi 10 octobre 2013 par K. Goldmann

Tous les élèves inscrits à l’épreuve doivent lire ces informations.

Qu’est-ce que « la certification A2 / B1 de la KMK » ?

Le collège peut faire passer la certification aux élèves germanistes de 3° : Deutsches Sprachdiplom I . C’est un examen qui, en cas de réussite, permet d’attester un niveau de langue A2 ou B1. La certification en allemand est proposée gratuitement aux élèves volontaires des classes de 3°. Le collège dispose d’un quota de 20 places. Parmi les élèves volontaires, ces places seront attribuées en fonction des résultats scolaires actuels et nos prévisions d’évolution. Il s’agit bien sûr de présenter avant tout des élèves qui sont susceptibles de réussir cet examen. Pour la session 2014, les inscriptions sont en cours. Les 3°C/D euro s’inscrivent auprès de Mme Robert. Les 3°E/F auprès de Mme Goldmann.

C’est une épreuve très codifiée. Il faut donc comprendre son organisation et ses exigences. Tous les candidats doivent donc lire les explications qui suivent très attentivement.

La certification est conçue sur la base du cadre européen de référence pour les langues (CECRL) qui constitue de toute façon aussi la base des programmes en langues dans toute l’Europe. Le niveau testé est le niveau B1 avec une possibilité de valider le niveau A2 si le niveau B1 n’est pas atteint (A2 est le niveau exigé pour le socle) . La certification est reconnue au niveau international. Le diplôme est délivré par la KMK d’Allemagne (Kultusministerkonferenz). Pour obtenir un niveau, il faut réussir toutes les épreuves, dans l’ensemble des activités langagières - il n’y a donc pas de compensation via le calcul d’une moyenne. Un élève à qui l’on atteste le niveau B1 aura donc réussi le niveau B1 dans les cinq activités langagières. Si dans une des cinq activités langagières il n’obtient que le niveau A2, la KMK lui attestera le niveau A2. Néanmoins, le rectorat délivre des attestations de réussite partielle dans ce cas, où les réussites par activité langagière sont indiquées.

Cet examen est gratuit dans l’éducation nationale. Le même type d’examen dans un institut culturel allemand, Goethe Institut, coûte 120 €.

A quoi sert la certification ?

La réussite à la certification donne droit à un diplôme établi par la Conférence des ministres de l’éducation des Länder (KMK) (équivalent à l’éducation nationale en France). Ce diplôme est internationalement reconnu et valable à vie (comme le baccalauréat ou le permis de conduire). La réussite au niveau B1 donne automatiquement droit à la poursuite de ses études dans un établissement d’enseignement public en Allemagne. Ce diplôme facilite considérablement la recherche d’un stage ou d’un emploi en Allemagne. En France, il permet tout simplement d’attester officiellement d’un niveau d’allemand pour toutes les occasions ou candidatures où une langue est exigée.

De participer à la certification est aussi un bon entraînement pour tout autre type d’examen, comme le DNB mais encore le bac nouvelle mouture qui prévoit une épreuve orale sur dossier. L’élève se familiarise avec ce type de situation (épreuve très cadrée et sur une certaine durée).

Les épreuves de la certification en allemand

La certification évalue les compétences des élèves dans les cinq activités langagières auxquelles les élèves sont entraînées régulièrement en classe :

  • la compréhension de l’écrit
  • l’expression écrite
  • la compréhension de l’oral
  • l’expression orale en continu (monologue)
  • l’expression orale en interaction (dialogue)

Nous, les professeurs d’allemand du collège, sommes tout à fait confiantes quant à la réussite des élèves que nous présentons à la certification. Les candidats sélectionnés peuvent donc l’être aussi ! Un élève qui fait régulièrement le travail demandé en cours d’allemand (apprentissage du vocabulaire et des leçons, exercices, entraînements oraux, productions écrites) n’a pas besoin d’une préparation spécifique à cet examen.

Voir plus loin les exemples d’épreuves ainsi que la feuille avec les consignes.

Dates et déroulement des épreuves

Il y deux épreuves, l’écrit et l’oral.

L’écrit aura lieu le vendredi 21 mars. Il y aura deux pauses de 10 minutes, donc une après chaque épreuve. Il se déroule comme suit :

  • Epreuve de compréhension écrite (Leseverstehen) de 70 minutes en tout, soit 60 minutes de travail et 10 minutes pour reporter les réponses sur la fiche réponse (Antwortblatt). Ensuite, il y a 10 minutes de pause.
  • Epreuve de compréhension orale (Hörverstehen) de 40 minutes en tout, soit 30 minutes de travail et 10 minutes pour reporter les réponses sur la fiche réponse (Antwortblatt). Ensuite, il y a 10 minutes de pause.
  • Epreuve d’expression écrite (schriftliche Kommunikation) de 75 minutes

Les élèves doivent se présenter avec leur convocation et une pièce d’identité, comme pour le DNB.

L’examen de la certification est le même dans le monde entier. Toutes les consignes sont donc données en allemand mais il s’agit globalement des mêmes consignes chaque année. L’élève doit donc se familiariser avec les consignes avant l’épreuve (voir document joint).

La date de l’oral n’est pas encore connue mais cela sera avant les vacances de printemps. L’épreuve dure 15 minutes par candidat. Chaque élève aura une convocation et se présentera 5 min avant l’heure inscrite sur sa convocation.
L’oral se déroule en trois temps :

  • 5 minutes d’expression orale en interaction : entretien avec le professeur qui pose des questions sur des sujets généraux mais en rapport avec la vie d’un collégien au candidat
  • 5 minutes d’expression orale en continu : exposé de l’élève sur un thème préparé à l’avance et choisi dans une liste de thèmes prédéfinis
  • 5 minutes d’expression orale en interaction : le jury pose des questions sur l’exposé

Précisions sur l’épreuve écrite du 21mars - à lire absolument

Pour l’ensemble des épreuves, les questions sont graduées. C’est-à-dire qu’il y a des questions A2, A2+ et B1 mais pas forcément dans un ordre de difficulté croissante. Il faut donc impérativement tout faire jusqu’à la fin et ne pas abandonner en cours de route ! Il faut également bien gérer son temps. Si une question est difficile ne passez pas trop de temps dessus, on peut éventuellement y revenir après.

Les professeurs ne donneront aucune aide et ne répondront à aucune question des élèves pendant les épreuves.

Pour se familiariser avec les consignes en allemand, il faut impérativement télécharger les consignes types.

Il faut avoir un stylo noir et un correcteur (« blanco ») pour l’écrit.

Epreuve de compréhension écrite (Leseverstehen)

  • Chaque candidat doit compléter ses documents avec ses informations personnelles avant de commencer l’épreuve.
  • L’épreuve dure 70 minutes, 60 minutes de travail et 10 minutes pour le report des réponses.
  • L’épreuve se fait sans documents (p.ex. dictionnaire).
  • Pour chaque question, il n’y a qu’une seule bonne réponse.
  • Vérifiez bien vos réponses avant de rendre la copie. Si vous avez corrigé une réponse sur votre Antwortblatt, cette correction doit être claire et en aucun cas laisser place à une ambiguïté.
  • Vous serez avertis lorsqu’il restera 10 minutes pour reporter vos réponses sur le Antwortblatt. Les bonnes réponses sont à cocher. En cas de correction d’une réponse, il faut alors complètement noircir la case. La bonne réponse est celle avec la case cochée (voir dans les consignes du Antwortblatt).
  • A la fin de cette épreuve, vous aurez une pause de 10 minutes.

Epreuve de compréhension orale (Hörverstehen)

  • Chaque candidat doit compléter ses documents avec ses informations personnelles avant de commencer l’épreuve.
  • L’épreuve dure 40 minutes, 30 minutes de travail et 10 minutes pour le report des réponses.
  • Les pauses sont pré-enregistrées sur le CD, il n’y aura pas d’arrêt manuel du CD ni de deuxième écoute. Il faut donc répondre aux questions pendant l’écoute.
  • Il faut éviter tout bruit pendant le déroulement de cette épreuve !
  • Tout comme les pauses, les consignes sont enregistrées sur le CD.
  • Pour chaque question, il n’y a qu’une seule bonne réponse.
  • A la fin des enregistrements, il restera exactement 10 minutes pour le report des réponses sur le Antwortblatt.
  • A la fin de cette épreuve, vous aurez une pause de 10 minutes.

Epreuve d’expression écrite (schriftliche Kommunikation)

  • Chaque candidat doit compléter ses documents avec ses informations personnelles avant de commencer l’épreuve.
  • Le texte est à rédiger entièrement en allemand.
  • L’usage du dictionnaire est interdit.
  • L’épreuve dure 75 minutes et vous aurez trois pages à votre disposition. Votre texte ne doit en aucun cas être trop court !
  • Vous aurez à votre disposition du papier brouillon. La copie que vous remettrez à la fin de l’épreuve doit être rédigée de manière lisible. Les corrections doivent être claires en aucun cas laisser place à une ambiguïté.
  • L’orthographe et le respect des conventions de ponctuation comptent également.
  • Le lexique doit être varié. Pour le niveau B1, on attend une certaine maîtrise de structures complexes. Mais tout élève de 3° qui apprend régulièrement son vocabulaire et ses leçons n’a aucun souci à se faire.
  • Pensez à faire une phrase d’introduction et de conclusion.
  • Le sujet de la rédaction est toujours introduit par un petit texte ou plusieurs petits textes (comme p.ex. dans le manuel p.73 document B)
  • Les sujets donnés sont en règle générale à traiter en trois points comme suit  :
    • a) reformuler des informations données (Gib mit eigenen Worten wieder) en utilisant ses propres mots (il ne faut donc pas recopier les textes mais trouver des synonymes ou faire des paraphrases)
    • b) raconter une expérience personnelle sur le sujet de rédaction (Berichte ausführlich). Cette expérience peut être inventée si on n’a pas de vécu personnel sur le sujet. Mais le récit doit être détaillé, assez long.
    • c) donner son avis personnel et le justifier (Was ist deine Meinung ? Begründe deine Meinung ausführlich.). Notamment la partie justification doit être assez détaillée.

Précisions sur l’épreuve orale

L’oral est une épreuve individuelle.
Vous passerez votre oral devant un jury composé de deux professeurs d’allemand du collège : Mme Goldmann et Mme Robert.

En ce qui concerne le déroulement de l’épreuve cf. plus haut.

Le candidat doit choisir un thème d’exposé dans la liste des thèmes (Themenbereiche) qui est à télécharger ici. Choisissez un thème avec lequel vous êtes à l’aise qui vous permettra de parler pendant cinq minutes ! Il est indispensable d’illustrer sa présentation car il y a des points dans le barème sur la forme de la présentation, p.ex. par

  • un diaporama
  • une affiche
  • un objet qui va avec votre présentation

En aucun cas, le texte doit être lu. Il ne s’agit pas non plus d’apprendre un texte par cœur et encore moins de lire le texte sur le diaporama. Vous devez montrer que vous maîtrisez le contenu de votre présentation et que vous êtes capable de parler de ce contenu en allemand.

Le 21 mars au plus tard, vous remettrez à votre jury votre sujet. Pour ce faire, vous utiliserez impérativement le formulaire Themenblatt qui est à télécharger ici.

Pour votre présentation, vous aurez un TNI ou un tableau blanc à votre disposition. Il faut impérativement vérifier avant l’épreuve si votre format de fichier peut être lu et si votre clé USB fonctionne. Chaque candidat qui aurait prévu d’utiliser le TNI doit donc remettre ses fichiers en avance à Mme Goldmann selon une procédure qui sera indiquée ultérieurement. Le nom du candidat doit être clairement identifiable sur le fichier(nom du candidat, oral, fichier n° ….). Le candidat possède des sauvegardes de son travail sur son disque dur à la maison et dispose d’une clé USB de secours pour éviter toute perte de document et d’être certain de disposer de son fichier le jour de l’épreuve.

Comment se préparer aux épreuves ?

Pour un élève sérieux qui obtient régulièrement de bons résultats, son travail habituel d’apprentissage de leçons (vocabulaire et grammaire) et ses entraînements en classe suffisent.

Si vous pensez être encore un peu juste pour le niveau B1 en mars, après tout, il reste encore plusieurs mois de cours jusqu’à la fin de l’année, voici quelques conseils :

  • révisez votre vocabulaire de 4° et 3°, y compris le Wortschatz aktiv
  • il faut connaître le genre et le pluriel des noms, l’orthographe
  • il faut connaître la conjugaison des verbes forts les plus courants
  • il faut connaître la conjugaison des auxiliaires et verbes de modalité (et pas seulement au présent indicatif !)
  • il faut revoir les points de grammaire de 4° et de 3° (le précis grammatical du manuel reprend tout)

Pour vous entraîner à l’épreuve de compréhension orale, vous pouvez écouter des documents A2 ou B1, selon le niveau que vous visez sur ce site :
http://www.audio-lingua.eu/

Pour vous entraîner, vous pouvez faire ces épreuves prises dans les annales de la certification.

- Leseverstehen - compréhension écrite

- Hörverstehen, compréhension orale
Vous pouvez télécharger les fichiers audio zippés ici :
- Teil 1
- Teil 2
- Teil 3
- Teil 4
- Teil 5

- Schriftliche Kommunikation - expression écrite

Vous pouvez remettre vos copies à vos professeurs pour correction après les vacances de mars.

Le barème

- En compréhension écrite et orale, le niveau A2 est atteint entre 8 et 13 points, le niveau B1 entre 14 et 24 points (24 étant le maximum).
- En expression écrite et orale, le niveau A2 est atteint entre 8 et 11 points, le niveau B1 entre 12 et 24 points.

Rappel : pour valider le niveau B1, il faut avoir le niveau B1 dans l’ensemble des activités langagières. Si une seule activité n’est validée que pour le niveau A2, c’est alors l’attestation du niveau A2 qui sera délivrée au candidat.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas faire des calculs de points en amont. Il faut donner sur l’ensemble des épreuves le maximum et ne pas s’économiser sur l’une ou l’autre partie. Ce serait un mauvais calcul !

Réunion d’information pour répondre aux questions des candidats

Une réunion d’information pour répondre aux questions des candidats sera organisée fin février.

Documents joints


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Martin Luther King - Buc (académie de Versailles)
Directeur de publication : Hervé Barle